27/07/2011

Témoignage sur l'inaccessibilité

témoignage.jpeg

La concubine d'une personne handicapée, prend la parole pour nous exprimer son ras-le-bol face au manque d'accessibilité. Témoignage poignant sur le site Rue89.com d'une belle plume:


Mon conjoint est handicapé, et j'aimerais qu'il puisse vivre sa vie.

Je ne suis pas handicapée moi-même. C'est mon conjoint qui l'est. C'est donc le témoignage de la concubine d'une personne qui se déplace en fauteuil roulant que vous lisez là.

L'amour que je lui porte et la valeur que j'attribue à notre vie commune font que beaucoup de choses qui paraissent des obstacles à notre entourage ne le sont finalement pas : les transferts hasardeux d'un siège à un autre et les risques de chutes associés, les petits désagréments quotidiens, les côtes abruptes à monter, les trottoirs glissants et étroits.

Les dossiers administratifs sans fin pour obtenir une carte de stationnement ou une carte d'invalidité, les rendez-vous et examens médicaux qui prennent demi-journées de travail après demi-journées de travail.

Nos priorités sont ailleurs : nous voulons rire, profiter de notre chance d'être en vie et d'avoir des projets. Et puis, en tant que partenaire, c'est ma vie, mon choix, alors comment m'en plaindre ?

Lire la suite

25/07/2011

Le tour de l'actualité de la Semaine 29

rp.jpg

Semaine 29.doc

09:52 Publié dans Actualité | Lien permanent | Tags : presse, handicap, apf, actualité |  Facebook

18/07/2011

Le tour de l'actualité de la Semaine 28

rp.jpg

Semaine 28.doc

09:47 Publié dans Actualité | Lien permanent | Tags : presse, apf, handicap, actualité |  Facebook

12/07/2011

Augmenter les sanctions en cas d'usage indu d'une carte de stationnement réservé



carte-stationnement-handicape-2011.jpg

C'est plutôt une bonne nouvelle, un groupe de 80 députés avec à sa tête M. Philippe Armand Martin (Marne) ont fait une Proposition de loi (n°3564) le 22 juin dernier, visant à renforcer les sanctions en cas d'usage indu d'une carte de stationnement pour personnes handicapées :

Proposition de Loi n°3564

Cela voudrait dire qu'un contrevenant n'aurait plus à s'acquiter d'une contravention de 4e classe (jusqu'à 750e) mais d'une contravention bien plus élevée puisque pouvant aller jusqu'à 1 500e (5e classe)!

Espérons que cette judicisieuse initiative soit votée pour permettre enfin de réduire le nombre des infractions relevées.