22/10/2015

Le "déversement" d'irrespect pour les personnes en situation de handicap

Suite à un courrier adressé à Madame Ségolène Neuville, Secrétaire d'Etat chargée des Personnes Handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, la Conseillère Départementale Madame Irène Félix a reçu le courrier suivant que vous pouvez consulter via le lien ci-dessous.

Lettre de Ségolène Neuville-1.png

 

Une attention particulière est à accorder au niveau du troisième paragraphe.

On nous parle ici du "déversement des fauteuils".

Voici les trois définitions possibles pour le verbe "déverser" que nous indique le Petit Robert:

1. Faire couler (un liquide) d'un lieu dans un autre

2. Déposer en versant- décharger

3. Laisser sortir, répandre en grandes quantités

Libre aux utilisateurs de fauteuil roulant d'avoir la joie de choisir ce qui les définit le mieux, selon le Secrétariat de Madame Ségolène Neuville.

 

11:28 Publié dans Politique | Lien permanent |  Facebook

24/07/2015

Jacques TOUBON reste vigilant sur l'accesibilité des lieux recevant du public

levernet_54ddcbd7aa31bDéfenseur_des_droits_-_logo.jpgLe Défenseur des droits, Jacques Toubon, déplore encore une fois les retards accumulés dans la mise en œuvre des dispositions relatives à l'accessibilité des établissements recevant du public (ERP) après la ratification, par l'Assemblée nationale le 20 juillet et le Sénat le 21 juillet, de l'ordonnance qui prévoit de nouveaux délais.

Au titre de ses missions de lutte contre les discriminations et rappelant qu'il a la charge de l'application de la Convention Internationale des Droits des Personnes Handicapées, le Défenseur des droits confirme son inquiétude quant aux moyens mis en oeuvre pour garantir la mise en accessibilité des ERP, dans le cadre de la nouvelle procédure des Ad'AP. Jacques Toubon estime que les nouveaux délais accordés et les dérogations prévues ne sont pas de nature à obtenir des résultats rapides et tangibles en matière d'accessibilité. Il sera donc très vigilant sur la mise en oeuvre et formulera si nécessaire des recommandations aux Pouvoirs Publics.

11/06/2015

PAVE : le Sénat simplifie les obligations des petites communes

En séance publique, le Sénat a adopté le 2 juin dernier le projet de loi de ratification l'ordonnance relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, et instaurant des agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap).  Il a également introduit des modifications non négligeables, telle que la modification du seuil à partir duquel une commune doit élaborer des plans de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics (Pave), pour le relever de 500 à 1 000 habitants.

FireShot Screen Capture #029 - 'Accessibilité _ le Sénat simplifie les obligations des petites communes et approuve l’ord_' - www_courrierdesmaires_fr_50273_accessibilite-le-senat-simplifie-les-obligations-des.png

Désormais, seules les communes de plus de 1 000 habitants, et non 500, auront l’obligation d’élaborer des plans de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics.

03/06/2015

Les Sénateurs dégradent l’accessibilité : la honte !

url.jpg

L’Association des paralysés de France (APF) est particulièrement révoltée par l’examen du projet de loi de ratification de l’Ordonnance relative à l’accessibilité par le Sénat hier en fin de journée. L’APF, présente au Sénat, a été choquée d’entendre les discours rétrogrades de la majorité des Sénateurs sur l’accessibilité ! Les principaux amendements faisant échos aux attentes des associations ont été rejetés par les Sénateurs et par Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat en chargée des personnes handicapées, alors qu’elle affirmait aux associations, il y a quelques jours, s’en remettre à la sagesse des Parlementaires pour faire évoluer le texte.

L’APF est indignée par les discours lamentables entendus et implore désormais les députés pour obtenir des modifications majeures sur ce texte, qui ne respecte pas la Convention internationale des Droits des personnes handicapées.

Cliquer ici pour lire le communiqué de presse.