Un groupe de travail « Handicap et Numérique »

Syntec-numerique logo.pngParmi les « aides techniques » remboursées par la Sécurité Sociale et les départements - environ 700 millions d’euros chaque année, en forte croissance avec le vieillissement de la population -, le numérique devient de plus en plus incontournable.

Il permet d’ouvrir ou de restaurer des capacités fonctionnelles pour tous les handicaps moteurs, cognitifs, visuels, sensoriels ou psychiques, et ainsi à des centaines de milliers de personnes de se scolariser, de communiquer, se déplacer, de s’informer, ou de vivre pleinement sa citoyenneté.

La France dispose d’un savoir-faire spécifique dans ce domaine avec de nombreuses PME travaillant sur des solutions inclusives à destination des personnes en situation de handicap, mais le développement des usages numériques se heurte toutefois à l’absence d’une politique publique dédiée à l’évaluation, à la mise à disposition, à la préconisation et à l’accompagnement de ces solutions innovantes. Un groupe de travail émet des propositions fortes pour alimenter une politique publique sur ce sujet.

Lire un article consacré à Handitech - Handicap et numérique (Nouvelle fenêtre).

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel