24/03/2017

L'APF et la carte mobilité inclusion

CMI.jpgLa carte mobilité inclusion (CMI), créée par la loi pour une République Numérique, se substitue depuis le 1er janvier 2017 aux actuelles cartes de stationnement, d’invalidité et de priorité. Elle est délivrée par le président du conseil départemental. Sa mise en circulation doit se mettre progressivement en place dans le 1er semestre.

Depuis le début de l’année, l’APF a participé à des réunions de suivi de la mise en circulation de cette nouvelle carte et y est favorable (simplification des démarches, dispositif anti-falsification par rapport au stationnement, etc.). Pour autant, l’APF est très attentive au déploiement de cette nouvelle carte car le ministère a fait part d’un retard dans la mise en fabrication et de circulation de cette carte. L’APF reste vigilante afin que les retards annoncés ne pénalisent pas leurs bénéficiaires.

A la demande de l'APF, le directeur de cabinet de Madame Neuville (Secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion) viendra faire un bilan d’étape du dispositif devant le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH).

 

 

Commentaires

Une carte c'est bien mais il n'y a personne pour contrôler que les enseignes, services respecteny la présentation d ela carte de priorité.

Écrit par : LOUREL | 20/07/2017

Répondre à ce commentaire

Une carte c'est bien contrôler les enseignes c'est mieux car beaucoup d'enseignes, de services ne respectent la présentation de la carte.

Écrit par : LOUREL | 20/07/2017

Répondre à ce commentaire

malgré une demande de renouvellement pour fin de carte faite en mai aucune réponse à notre demande; nous ne demandons pas à être handicapé, nous le subissons; faites le nécessaire rapidement, nous coutons cher à la Sécurité Sociale

Écrit par : CHEVALIER | 20/07/2017

Répondre à ce commentaire

je dois refaire ma carte en 2018 je m adresse ou et qu faut il procurer

Écrit par : pireau claudine | 21/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire